Vous êtes ici :   Accueil » Vénus Lion rétrograde

Vénus Lion rétrograde

Ce 13 août 2023, Vénus rétrograde est conjointe au Soleil, à 21° Lion. C’est la conjonction inférieure, le début d’un nouveau cycle Soleil-Vénus.

2023_-_cycle_Venus-Soleil_-_Astrocarillon.png

Vénus symbolise ce qui nous « attache » à la Terre, c’est-à-dire tout ce qui nous donne envie de vivre, ce qui nous donne envie d’investir nos talents et nos ressources, dans une relation ou dans un projet, de construire. Vénus, d’une manière générale, c’est tout ce qui nous met en appétit et valorise notre vie, ce qui nous inspire des sentiments de satisfaction, de plaisir, de volupté, d’estime de soi, d’amour. Quand notre vie est gratifiante, nous nous sentons en harmonie et nous pouvons vivre des relations équilibrées.

Mais Vénus, c’est aussi le contraire, c’est-à-dire quand nous ressentons du dégoût, de l’insécurité affective ou matérielle, le rejet, le manque d’estime de soi. Ceci peut générer des sentiments de jalousie, de haine, de possessivité, ou de dévalorisation excessive. C’est alors que nous pouvons devenir de véritables despotes, voire des tyrans, imposant aux autres notre ligne de conduite, afin de satisfaire nos propres intérêts, rejetant violemment les personnes qui ne répondent pas à nos critères, si possible en les accablant des plus vils défauts. En cas de très forte dévalorisation de soi-même, il est très probable que nous soyons victimes d’un tyran.

Notre Vénus symbolise notre motivation, tout ce qui nous pousse à faire ou à ne pas faire… dans TOUS les cas, dans toutes les situations de notre vie. Dans une enquête policière, Vénus serait le mobile du crime.

Vénus et le Soleil débutent donc un nouveau cycle. Le Soleil représentant notre nature, la lumière qui nous anime, ce cycle parle plus spécifiquement des sentiments qui nous animent. En Lion, ça parle d’amour, de créer sa vie avec assurance et confiance en soi, de joie de vivre.

Vénus rétrograde nous donne l’occasion de revoir nos sentiments et avant tout, nos valeurs, ce qui a de l’importance pour soi et comment nous investissons dans notre vie, tant au niveau financier que relationnel, dans toutes les sphères de notre vie. Quels sont les motifs qui font que nous faisons ce que nous faisons, et comment nous le faisons ? Quel est notre intérêt ?

La Lune Noire moyenne étant conjointe à Vénus et au Soleil, le tout au carré de Jupiter et Uranus en Taureau, ces questions sont encore plus importantes.

Revenons quelques jours en arrière. Vénus Hespérus rétrograde (à la fin du cycle) est passionnée et a plutôt tendance à dramatiser. Elle est très attachée à ses valeurs et les remet difficilement en question. Ses sentiments sont intenses et peuvent mener à des actions extrêmes. Il est donc important de porter attention à ce que nous avons ressenti ces derniers jours, et que nous ressentons sans doute encore, plus particulièrement ce qui nous a blessé ou insécurisé.

Je vois la Lune Noire comme un trou noir, et personne n’irait volontairement dans un trou noir, n’est-ce pas ? Dans le cas présent, ce trou noir serait un aspect du Lion qui nous est intolérable, jamais nous ne voudrions le vivre. Par exemple, nous pourrions nous sentir rejetés par une personne que nous n’apprécions pas vraiment parce qu’elle joue la comédie du bonheur, elle se donne de grands airs, elle joue sur les apparences, elle n’est pas « vraie ».

Comment se fait-il que nous ressentions de la tristesse dans cette situation ? Que nous importe l’avis de cette personne ? Qu’est-ce qui nous pousse à lui donner le pouvoir de valider notre existence ?

Peut-être parce que l’idée que nous avons du Lion (joie de vivre, confiance, assurance, rayonnement) correspond à l’image que cette personne projette, même si nous savons que cette personne joue la comédie ? Peut-être parce que nous lui envions ce talent ?

Vraiment ? Voulons-nous avoir le talent de jouer la comédie du bonheur ou voulons-nous ÊTRE heureux ?

Alors, nous pourrions nous demander : qu’est-ce qui ferait mon bonheur ? Qu’est-ce qui me nourrit ?

Vénus Lucifer rétrograde (au début du nouveau cycle) est ouverte et spontanée, avant-gardiste, parfois trop, ce qui créé un trop grand décalage avec l’ancien. Considérant les aspects actuels, il serait prudent de ne pas s’emballer trop vite, de ne pas prendre de décisions trop hâtives en terminant des relations ou en se précipitant dans une voie d’où il serait difficile de revenir.

► Ceci, au moins jusqu’à début septembre, quand Vénus reprendra son mouvement direct.

D’ici là, afin que cette Vénus devienne un peu plus mature, il serait bon d’explorer nos besoins, nos réels besoins, ceux qui nous procurent joie et volupté.

Les décisions sont toujours plus solides et viables quand on sait pourquoi on fait ce qu’on fait.

Sabine Jeangérard
13 août 2023


Date de création : 13/08/2023 15:23
Catégorie : L'air du temps - 2023
Page lue 994 fois